Navette Discovery son dernier lancement prévu demain

first_imgNavette Discovery : son dernier lancement prévu demainEtats-Unis – L’agence spatiale américaine annonce le lancement de la navette Discovery demain, après un léger retard. Pour son dernier vol, elle partira avec à son bord six personnes et un robot humanoïde. Le décollage de la navette Discovery est prévu à 15h52 (19h52 GMT) demain. Ce 39ème vol a été programmé ce jour-là car les prévisions météorologiques donnent 70% de chances de temps favorable. Le lancement avait déjà été reporté à cause de deux fuites détectées dans un système de pressurisation de l’orbiteur. “Ce problème est assez fréquent et n’est pas grave, car nous avons la capacité de le réparer facilement, ce que nous avons fait de nombreuses fois par le passé”, a indiqué Jeff Spaulding, le directeur des essais. Il a également précisé que ces fuites des joints d’hélium et d’azote dans le système de navigation n’avaient rien à voir avec les fuites qui avaient été réparées la semaine dernière.Un autre lancement vers la Station spatiale internationale (ISS), qui fête ses 10 ans aujourd’hui (voir notre article), est programmé fin février et reste officiellement le dernier du programme avant que les trois orbiteurs de la flotte (Discovery, Atlantis et Endeavour) soient envoyés au musée. Il s’agira en effet du dernier vol de Discovery, cet orbiteur étant le plus ancien des trois. Il avait effectué son premier voyage en 1984.La mission de onze jours doit permettre aux six astronautes américains de livrer Leonardo, un module de fret multifonctions. Il offrira à l’ISS un espace supplémentaire de stockage permettant de mener des expériences scientifiques. Autre but de cette expédition, livrer l’“Express Logistics Carrier 4”, une plateforme sur laquelle seront stockés les équipements de rechange les plus volumineux.Le premier robot humanoïde à voler dans l’espace sera aussi à bord. Robonaut 2 (R2), 150 kg pour un mètre de haut, restera à bord de l’ISS et secondera les astronautes dans leurs différentes missions. Elaboré par la Nasa en partenariat avec la General Motors, ce robot devrait épauler les hommes lors des sorties orbitale. Il permettra également d’envoyer régulièrement des comptes rendus via Twitter. Le 2 novembre 2010 à 12:34 • Emmanuel Perrinlast_img read more